CRAC Europe - Comité Radicalement AntiCorrida

L’Europe maintient les subventions aux corridas malgré une majorité qui s’y oppose : une nouvelle étape vers l’abolition !

mise en ligne : 23 octobre 2014

Début septembre, un amendement (numéro 6334), déposé par Bas Eickhout (Greens/European Free Alliance) a proposé la suppression des subventions à l’élevage des taureaux destinés aux corridas. Soumis au Comité de l’Environnement, de la Santé publique et de la Sécurité alimentaire (Environment Public Health and Food Safety Committee), il a été adopté par les parlementaires européens de cette commission avec une large majorité de 29 voix contre 11.

Il était précisé : « Des subventions ne pourront pas être utilisées pour soutenir l’élevage ou le dressage de taureaux en vue de corridas. […] La Convention Européenne pour la protection des animaux d’élevage (Council Directive 98/58/EC) déclare que ces animaux ne doivent subir aucune douleur, blessure, peur ou détresse. De toute évidence, ces conditions ne sont pas remplies dès lors qu’il s’agit de taureaux destinés aux corridas. Par conséquent, ces taureaux ne sont pas éligibles pour les aides directes de la PAC (politique agricole commune). »

Bien qu’ayant eu une majorité nette, cet amendement a ensuite été rejeté en commission Budget. Aussi a-t-il été présenté à nouveau à l’ensemble des 751 membres du Parlement européen lors de la session plénière du 22 octobre à Strasbourg. Pendant les semaines précédant le vote, la déléguée du CRAC Europe pour l’Allemagne, Marika Marcuzzi, a dirigé au niveau européen une campagne intense d’information et de lobbying auprès des eurodéputés et des médias : lettre ouverte en anglais et en français, argumentaire détaillé mettant en question la légalité pour 25 des 28 États-membres de soutenir une activité qui est illégale chez eux, appels répétés à signer la pétition internationale lancée par les Verts (75000 signatures en une semaine), contacts directs par téléphone ou mail avec de nombreux députés.

Le 22 octobre, les 690 parlementaires européens présents ont été 323 à voter pour la suppression des subventions, 309 contre et 58 à s’abstenir. Malheureusement, la majorité absolue étant requise, l’amendement a été rejeté, ce qui fait porter une lourde responsabilité aux députés abstentionnistes, de toute évidence complices objectifs du rejet. La seule bonne nouvelle est qu’il est désormais avéré qu’une majorité d’eurodéputés se déclarent ouvertement anti-corrida. Une délégation du CRAC Europe était présente ce mercredi 22 octobre devant le parlement de Strasbourg.

Il est évident que le lobby tauromachique vient de sentir le vent du boulet puisqu’il est désormais officiellement en minorité. L’eurodéputée Michèle Rivasi (EELV) a déclaré : « L’amendement contre les subventions à la corrida a été voté à la majorité simple : il figurera donc dans la résolution. C’est déjà une victoire politique. » Ce vote du budget européen est probablement le dernier qui maintient ces subventions. Il s’agit d’une nouvelle étape vers l’abolition. Nous n’avons jamais été aussi proches du but sur ce point.

Contact média :
Marika Marcuzzi - CRAC-Deutschland@anticorrida.com - +49 157 74 78 55 24
Roger Lahana - r.lahana@anticorrida.com - 06 11 54 02 83


Revue de presse

Sujets abordés : Politique

L'agenda anticorrida hors CRAC Europe

Le CRAC Europe relaie mais n'est pas organisateur
DateType d'actionÉvénement
08/11ManifestationManifestation sans corridas à Bordeaux, association Vénus
Comptes rendus
06/10Compte rendu d’actionRodilhan 2014 - Revue de presse
06/10Compte rendu d’actionAficionados, vous appelez ça une fête ?
09/09Compte rendu d’actionBoujan sur Libron, revue de presse
31/08Compte rendu d’actionCazaubon : la dignité
18/08Compte rendu d’actionRetours sur les actions à Béziers

A la une

La carte rouge sang de la corrida en France

Actualités

Sur Twitter